APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

La Chaire UNESCO « Eau, femmes et pouvoir de décisions » (EFPOD), un programme qui œuvre à créer un environnement favorable à la promotion du Genre et à l’autonomisation des femmes dans une perspective de développement équitable, inclusif et durable, a présenté à Abidjan, son catalogue de formation 2017-2018 en ingénierie du Genre au profit des décideurs et acteurs de développement.

 

Au cours d’une cérémonie qui a réuni, jeudi, des acteurs institutionnels nationaux et internationaux,  la société civile et des chefs d’entreprises publiques et privées,  la titulaire de ladite Chaire UNESCO,  Euphrasie Kouassi Yao a dévoilé la vision et le programme de l’ EFPOD concernant l’exercice 2017-2018, rapporte une note d’information transmis lundi à APA.

A cette occasion,  Mme Kouassi a expliqué « qu’il s’agit de vulgariser et promouvoir le Genre comme outil transversal de développement, construire,  planifier et mettre en œuvre des interventions publiques et privées cohérentes,  équitables,  inclusives  et à fort impact individuel et collectif ».

Poursuivant,  elle a ajouté que cette vision devrait se traduire par une mise en œuvre de projets novateurs,  des formations qualifiantes et  diplômantes en Genre pour des professionnels, des partenaires au développement,  des experts,  des usagers, de la société civile et du grand public.

Quatre types de formations qualifiantes constituent le catalogue de formation 2017-2018 de la chaire UNESCO « Eau,  femmes et pouvoir de décisions » a, par ailleurs souligné Mme Kouassi. Il s’agit notamment de la formation en ingénierie du Genre, les séminaires de formation en Genre, les formations à la carte et les samedis de la Chaire.

Octroyée à la Côte d’Ivoire en 2006  grâce au succès des travaux de sa titulaire  Mme Euphrasie Kouassi Yao en matière de « gestion des systèmes d’hydraulique villageoise améliorée par les hommes et les femmes leaders en milieu rural  pour une pérennisation de l’eau potable »,  la Chaire UNESCO « Eau, femmes et pouvoir de décisions», entend à travers ces formations pratiques et innovantes  doter la Côte d’Ivoire, l’Afrique et le monde,  « d’experts de haut niveau,  des leaders transformationnels susceptibles de répondre efficacement aux défis du développement durable », conclut la note.

PIG/lb/ls/APA

(Visited 25 times, 1 visits today)
Free WordPress Themes