Le programme de bourses Eiffel est un outil développé par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international afin de permettre aux établissements français d’enseignement supérieur d’attirer les meilleurs étudiants étrangers.

Le volet doctorat du programme Eiffel permet de financer une mobilité de dix mois maximum dans le cadre d’une co-tutelle ou co-direction de thèse, de préférence la 2ème année du doctorat.
application

Nouveauté 2018: Les 10 mois de bourse peuvent, après accord de la commission de sélection, être fractionnés en 2 ou 3 séjours en France de 3 ou 4 mois chacun. La bourse sera étalée sur un maximum de 3 années civiles.

Les établissements d’enseignement supérieur français présélectionnent les candidats qu’ils présentent au programme Eiffel parmi les étudiants étrangers qu’ils accueillent ou qu’ils projettent d’accueillir en doctorat.

Les boursiers Eiffel doctorants perçoivent une allocation mensuelle de 1.400 € à laquelle s’ajoute la prise en charge directe de plusieurs prestations : un voyage aller-retour, couverture sociale, activités culturelles. Les boursiers peuvent également bénéficier, sous certaines conditions, de l’allocation supplémentaire de logement.
Conditions d’éligibilité

Les candidats devront être inscrits en doctorat ou être autorisés à s’inscrire en doctorat à l’ED465 pour la rentrée universitaire 2018-2019, dans le cadre d’une cotutelle ou d’une codirection de thèse. Pour percevoir le premier versement de sa bourse, le boursier devra obligatoirement débuter son année 2018-2019 à l’université Paris1 Panthéon Sorbonne.

Nationalité : programme réservé aux candidats de nationalité étrangère. Les candidats binationaux, dont l’une des nationalités est française, ne sont pas éligibles.

Âge : les candidats doivent être nés après le 11 mars 1983.

Cumul de bourses : les étudiants bénéficiant déjà d’une bourse du gouvernement français au titre d’un autre programme au moment du dépôt de candidature ne sont pas éligibles, même s’il s’agit d’une bourse qui ne prend en charge que la couverture sociale.

Sont prioritaires:

– Les étudiants en cours d’études à l’étranger par rapport à ceux qui résident déjà en France.

– Les étudiants qui seront en 2ème année de thèse en 2018-2019.

(Visited 51 times, 1 visits today)
Free WordPress Themes